• 39 boulevard de Magenta, 75010 PARIS
  • 24 rue de Conflans, 94220 CHARENTON-LE-PONT
  • 07 81 40 64 63
  • vmunar@vivancia.net
logo

Cabinet de Sophrologie, Relaxation et Coaching de Vie
Vanessa MUNAR – Sophrologue-Relaxologue

  • Pour une bonne respiration !

    Pour une bonne respiration !

    La respiration est une activité automatique à laquelle nous pensons rarement, pourtant nous devrions plus souvent nous questionner sur la manière dont nous respirons car une bonne respiration est le gage d’une bonne santé et de bien-être !

    Le fait d’accéder à une bonne respiration conditionne notre équilibre physiologique, mental et émotionnel.

    Cette bonne respiration est au départ instinctive et automatique. Pour s’en rendre compte, il suffit d’observer un bébé respirer et de voir ainsi son ventre se gonfler et se dégonfler au gré de sa respiration. Mais au fur et à mesure des aléas de la vie, celle-ci est parfois déviée de son idéal ; petits et grands traumatismes s’inscrivent inconsciemment dans la structure de la respiration comme dans celle de notre corps en laissant apparaitre des tensions. Alors que faire ? Une simple prise de conscience peut déjà nous aider ! Comment respirez-vous ? Avoir conscience de notre manière de respirer est une première étape vers une meilleure respiration.

    Maintenant, essayez de prendre conscience de votre propre respiration : Allongez-vous, prenez une position la plus confortable possible, fermez les yeux. Laissez votre corps se poser et se reposer un instant. Puis, tout simplement portez votre attention sur votre respiration. Répétez-vous : « Rien à faire, juste laisser faire ». Une fois le calme bien installé en vous, portez votre attention sur votre respiration. Laissez-la aller naturellement tout en suivant le trajet de l’air en vous… de vos narines jusqu’aux poumons, de vos poumons jusqu’à vos narines. Peut-être sentez-vous des différences de température de l’air à l’entrée et à la sortie ? Peut-être percevez-vous votre corps qui bouge pendant les respirations : dilatation des narines, cage thoracique qui s’élargit, côtes qui se soulèvent, va et vient de votre abdomen ? L’observation de la respiration est un des meilleurs moyens de développer l’attention au corps. Est-ce que vos épaules se soulèvent ? Est-ce vous ressentez des points de blocage ? Avez-vous du mal à respirer complètement ? Observez. Ne cherchez par à comprendre ou à interpréter, juste observez !

    Une fois cette phase d’observation terminée, identifiez votre manière de respirer. Alors ?

    Il existe principalement 2 façons de respirer : la respiration thoracique et la respiration abdominale. La

    respiration thoracique est celle que nous pratiquons inconsciemment et instinctivement pour la majorité d’entre nous. Cependant, cette dernière repose sur de courtes inspirations qui ne remplissant nos poumons qu’à moitié, ce qui n’est pas optimal… Et puis, il y a la respiration abdominale (aussi appelée ventrale ou diaphragmatique) qui utilise l’abdomen et le diaphragme pour plus d’efficacité. Les inspirations sont ici plus longues et permettent de remplir en totalité les poumons.

    Si vous avez observé une respiration abdominale alors ne changer rien ! Mais si vous avez observé une respiration thoracique, c’est-à-dire par le haut du corps, alors il serait bon d’apprendre à mieux respirer. En vous entrainant régulièrement à pratiquer la respiration abdominale, vous vous sentirez mieux.

    Cet exercice consiste à inspirer par les narines en gonflant le ventre et à expirer par la bouche en vidant le ventre. A votre rythme et sans forcer, essayez de faire quelques respirations consécutives de la sorte et augmentez le nombre avec la pratique. Avec la répétition cela deviendra plus facile !

    Ce type de respiration permet en outre une bonne décontraction musculaire, luttant ainsi contre le stress.

    J’espère que vous serez nombreux à essayer ! N’hésitez pas à commenter, à me poser des questions et à partager cet article autour de vous !

Tweetez
Partagez
Partagez