• 39 boulevard de Magenta, 75010 PARIS
  • 24 rue de Conflans, 94220 CHARENTON-LE-PONT
  • 07 81 40 64 63
  • vmunar@vivancia.net
logo

Cabinet de Sophrologie, Relaxation et Coaching de Vie
Vanessa MUNAR – Sophrologue-Relaxologue

luminothérapie

Cette technique thérapeutique consiste à s’exposer à une forte dose de lumière blanche dite à large spectre imitant la lumière du soleil, mais sans ses méfaits (sans les UV).

La luminothérapie ou photothérapie est devenue aujourd’hui une thérapie naturelle de plus en plus pratiquée. A l’origine utilisée pour traiter et prévenir les troubles de la dépression saisonnière, différentes recherches scientifiques ont démontré que les champs d’application de la luminothérapie étaient plus vastes. Dès lors, la luminothérapie peut être déclinée pour le traitement de nombreux troubles de la santé tels que la fatigue chronique, les troubles de l’humeur, les troubles circadiens du sommeil ainsi que des problèmes liés au décalage horaire ou au travail de nuit.

Pourquoi avons-nous tant besoin de lumière ?

La lumière joue un rôle important sur notre organisme et notre santé. De notre exposition à la lumière dépend notre taux de mélatonine, l’hormone qui régule notre rythme jour-nuit, ainsi que notre production de « l’hormone du bonheur » la sérotonine qui influence considérablement notre bien-être.

En fonction de notre niveau d’exposition, on observe des modifications quantitatives d’hormones et de messagers chimiques dans le cerveau qui sont susceptibles de perturber notre niveau d’activité, nos sentiments et notre bien-être. C’est pourquoi en hiver, le manque de lumière du soleil peut provoquer un déséquilibre qu’il est possible de corriger avec des lampes de luminothérapie. Ces lampes sont un bon substitut au manque d’ensoleillement car la lumière électrique ne suffit pas. Elles simulent la lumière du jour jusqu’à 10.000 lux, alors qu’à titre de comparaison un bureau bien éclairé n’est qu’500 lux.

Selon votre besoin, les séances vous seront à effectuer à des horaires propices et recommandés. La luminothérapie pratiquée aux bonnes heures de la journée permet de restaurer un équilibre de votre rythme biologique interne.

On peut noter que les vertus de la lumière sont également utiles aux personnes en bonne santé qui souhaitent recharger les batteries l’hiver.

Les séances de luminothérapie peuvent être faites seules (30mn) ou durant des séances de relaxation ou de sophrologie (1h). Elles peuvent se faire avec une ambiance sonore ou sans. Le cabinet est situé à Charenton-le-Pont accessible par la ligne 8 du métro, station : Charenton-écoles.

Dans l’Union Européenne, les appareils de luminothérapie doivent répondre aux normes de classe IIA conformément à la classification des dispositifs médicaux. Nous vous garantissons l’usage d’appareils en conformité avec les directives européennes 93/42/EEC et 2077/47/EC et EN 60601-6-2.

Les séances de luminothérapie ont lieu uniquement sur le cabinet de Charenton-le-Pont
Pour plus de renseignement, vous pouvez me contacter.
Pour connaître mes tarifs, rendez-vous dans la rubrique tarifs.

Se soigner par la lumière : principales indications

    • Blues de l’hiver
    • Dépression saisonnière et dépression
    • Irritabilité et morosité
    • Fatigue chronique
    • Troubles du sommeil (insomnie, avance ou retard de phase, décalage horaire)
    • Travail de nuit
    • Manque de tonus et difficulté de concentration
    • Manque d’appétit
    • Syndrome prémenstruel

Information et contre-indications

  • Les personnes souffrant d’une pathologie rétinienne (dégénérescence maculaire ou rétinites pigmentaires) ou oculaires (cataracte, glaucome, affection du nerf optique, inflammation du corps vitré, etc.) doivent demander conseil à leur ophtalmologiste avant de pratiquer la luminothérapie.
  • Les personnes atteintes de diabète, d’hypertension artérielle sévère, de lupus érythémateux ou de troubles bipolaires doivent préalablement demander un avis médical.
  • En cas de prise de médicaments tels que des sédatifs, des anti-hypertenseurs et des anti-dépresseurs ou tout traitement photo-sensibilisant, il convient également de demander l’avis de votre médecin.