logo

Slide-Show-8Sexologie

Bien qu’ayant connu une libération des mœurs et une levée des tabous et des interdits à la fin du siècle dernier, la sexualité n’est pas pour autant sans ombre au tableau. Les choses ont certes changé, mais l’homme et la femme d’aujourd’hui souffrent sexuellement de nombreux obstacles dus à des troubles physiques, psychologiques ou relationnels. A commencer par le stress, la fatigue, le surmenage… qui ont tous des effets négatifs sur le désir et mènent à l’endormissement de la libido.

Les causes de ces dysfonctionnements peuvent être multiples : maladie organique, inadéquation sexuelle par défaut d’apprentissage ou en raison de croyances erronées, expression d’un malaise corporel ou d’une image négative de soi, défaut de communication, difficulté d’aller vers l’autre, conséquence d’une situation existentielle particulière.

On retiendra que les dysfonctionnements sexuels féminins les plus fréquents sont le vaginisme et les dyspareunies, tandis que ceux propres à l’homme sont   les troubles érectiles et éjaculatoires.

Les dysfonctions orgasmiques, la perte du désir et du plaisir sexuel font aussi partie des plaintes fréquentes.

La prise en charge thérapeutique peut être pharmacologique (il convient de consulter un médecin), nécessiter un encadrement psychologique (psychologue, psychanalyse, TCC) ou une approche sexothérapeutique (sexologue).

La sophrologie est un outil précieux, tant dans le domaine de l’apprentissage que dans celui de la thérapie, rendant le patient actif pour démanteler ses blocages.Grâce à l’intégration de son schéma corporel, l’écoute de son corps ouvert à toutes ses sensations, la prise en compte de son intimité génitale, l’intérêt porté à sa respiration, la stimulation de ses organes sensoriels, la méthode sophrologique (avec les relaxations dynamiques en particulier) est propice au développement des habiletés et des capacités corporelles propres à l’expression et à la satisfaction sexuelles.

La sophrologie est une aide pertinente dans la gestion émotionnelle : diminuer la peur de l’échec, l’angoisse de la performance, les pensées négatives. L’entraînement sophrologique éveille un nouvel état d’être (confiance en soi, image positive de soi) facilitant la relation à l’autre, le désir et le sentiment amoureux.

La prise en charge peut être faite en individuel ou en couple selon la problématique rencontrée.